Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)







Actuellement sur LYFtvNews - Education :
Dans les archives de LYFtv - Education :

Grippe A H1N1, la vaccination des enfants d'âge scolaire

Dans une circulaire du 9 novembre 2009, le gouvernement indique que la vaccination des enfants en âge scolaire "constitue un élément clef de la lutte contre la diffusion de l’épidémie de grippe A".
Les ministres signataires, Brice Hortefeux Ministre de l'Intérieur, Luc Chatel, Ministre de l'Education Nationale et Roselyne Bachelot, Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, indiquent que d'une part, l’enceinte scolaire est traditionnellement un lieu privilégié de transmission de virus et que d’autre part, "le virus de la grippe A(H1N1) 2009 touche particulièrement les enfants et, dans certains cas, de manière virulente".
Une campagne de vaccination à partir du 25 novembre
Selon ce texte, la campagne de vaccination des publics scolaires commencera le 25 novembre, "en fonction de la disponibilité des vaccins". Le dispositif mis en place devra permettre de répondre rapidement aux besoins de vaccination des quelque 12 millions d’élèves des premier et second degrés. "L’objectif poursuivi est d’atteindre un taux de couverture vaccinale le plus élevé possible".

La vaccination n'est pas obligatoire

Il est rappelé que, comme pour l’ensemble de la population, la vaccination des enfants est fondée sur une démarche volontaire.

Les modalités retenues sont différentes pour les élèves des écoles primaires (maternelles et élémentaires), pour lesquels la présence des parents est jugée souhaitable, et pour les élèves des établissements scolaires publics et privés sous contrat du second degré (collèges et lycées). S’agissant des établissements scolaires hors contrat, il appartient aux préfets de proposer aux chefs d’établissement concernés l’intervention des équipes mobiles de vaccination ou à défaut d’accueillir les élèves dans les centres de vaccination de leur lieu de résidence.

Concrètement, pour les enfants des écoles primaires (maternelles et élémentaires), la présence des parents lors de la vaccination "paraît souhaitable, notamment pour répondre à l’attente de ces derniers de pouvoir s’entretenir avec les professionnels de santé chargés de la vaccination de leur enfant", indique la circulaire.
La vaccination se tiendra "dans un centre de vaccination" ... y compris "en dehors des heures d’ouverture du centre de vaccination pour la population générale".

Un bon de vaccination envoyé au domicile des parents

Comme pour les adultes, les parents recevront, à leur domicile, un bon de vaccination au nom de chaque enfant concerné, les invitant à se présenter avec lui dans le centre de vaccination de leur lieu de résidence. Ils devront renseigner la fiche médicale individuelle et le formulaire de consentement sur place.

Pour les élèves du second degré (collèges et lycées) - y compris des élèves des classes préparatoires aux grandes écoles et des classes de B.T.S. des séances de vaccination sont organisées dans l’enceinte des collèges et lycées pendant le temps scolaire. (voir ici les adresses des centres de vaccination du département du Rhône). Ce dispositif relève de la responsabilité du préfet, dans le cadre du plan départemental de vaccination, en concertation avec les services académiques.
Une fiche médicale individuelle et un formulaire de consentement, remis aux élèves par les chefs d’établissement et remplis par les parents pour les enfants mineurs, sont nécessaires au médecin de l’équipe mobile de vaccination pour qu’il puisse décider de prescrire ou non la vaccination de l’enfant. Les parents des collégiens et lycéens communiquent par ailleurs toute information qu’ils jugent utile, s’agissant de leur enfant, aux équipes mobiles de vaccination intervenant dans ces établissements.

Enfin pour les personnels de l’éducation nationale, la campagne de vaccination est prévue sur une durée de 4 mois... Selon cette circulaire, la participation des infirmiers (ères) et des médecins de l’éducation nationale à la vaccination en milieu scolaire constitue une priorité durant la campagne de vaccination.

"Les agents de l’éducation nationale, notamment les personnels de santé, sont par ailleurs invités à se porter volontaires pour participer à la campagne de vaccination engagée en faveur du reste de la population".

Voir ici la page de référence sur la grippe A de l'Education Natinale -


Retrouvez ALYonZenfants.fr sur Facebook-


Commentaires