Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)







Actuellement sur LYFtvNews - Education :
Dans les archives de LYFtv - Education :

Education prioritaire: un premier bilan du dispositif "plus de maîtres que de classes"

L'Académie de Lyon organise cette semaine une table ronde qui réunira enseignants, inspecteurs de l’éducation nationale, ainsi que des représentants de l’Institut Français de l’Education (IFE) et du Centre Académique Michel Delay (CAMD). Elle a vocation à être interactive avec le public. 
Lieu de réflexion et de bilans, autour de cette première année de fonctionnement du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans le département, la réunion sera axée sur le rôle de l’équipe pédagogique. Jean-Louis BAGLAN, Inspecteur d’académie – directeur académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) du Rhône, participera à la table ronde le Mardi 24 juin 2014 au Centre académique Michel Delay 10 bis Avenue Jean Cagne à VENISSIEUX.
Le dispositif "Plus de maîtres que de classes"  cible les territoires les plus fragiles afin de rendre l’école plus juste.
Il s’inscrit dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, et dans la priorité donnée à l’école primaire et à la maîtrise des compétences de base. Le dispositif doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques au sein même de la classe. Il s’agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie.
Le cycle 2, le français, les mathématiques, ainsi que la méthodologie du travail scolaire sont ainsi prioritairement visés. Le dispositif ne substitue pas aux aides spécialisées qui gardent toute leur pertinence pour les élèves en grande difficulté. La cohérence du dispositif se fonde sur une définition d’un projet éducatif d’équipe. Il vise à promouvoir le travail en équipe et à contribuer à améliorer l’efficacité des pratiques pédagogiques des professeurs des écoles au service des apprentissages des élèves. Les équipes d’enseignants du premier degré peuvent ainsi mettre en oeuvre de nouvelles formes pédagogiques innovantes au service des élèves dont les besoins ont été préalablement identifiés.
Cela se traduit en particulier par des pratiques de co-enseignement. 
►Le dispositif en chiffres. Année scolaire 2013-2014 : 98 postes, 123 écoles et 21 circonscriptions concernées. Année scolaire 2014-2015 : 100 postes
►L’accompagnement des équipes L’Inspecteur d’académie – directeur académique des services de l’éducation nationale du Rhône, a décidé la constitution d’un groupe départemental pluri-partenarial (éducation nationale, IFE, CAMD) et pluri-catégoriel (inspecteurs de l’éducation nationale, maître supplémentaire, directeur d’école, enseignant spécialisé et psychologue scolaire de RASED, chercheurs, etc.) qui met en oeuvre l’accompagnement des équipes des circonscriptions et des écoles. Le dispositif de formation est organisé au niveau départemental et interdépartemental ; il s’articule avec l’accompagnement des équipes d’écoles par les circonscriptions de l’éducation nationale, et se poursuivra durant l’année scolaire 2014-2015.
►Un premier bilan. L’impact du dispositif seul sur les résultats scolaires est difficile à mesurer, car il s’inscrit dans l’ensemble des activités pédagogiques menées en classe. Pour autant on peut noter : - les remarques très encourageantes des enseignants sur les progrès des élèves, - des équipes engagées, qui se sont emparées du dispositif, qui apportent réflexion et énergie,
- des répercussions positives sur le climat scolaire des écoles,
- une évolution des gestes professionnels,
- la priorisation du NOUS au regard du JE. … 

Commentaires