Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé santé

Dyslexie : "les enfants chancelants"; un livre des éditions Le Pommier

Ce livre de Marianne Chatriot part du constat que les enfants qui ont un trouble du langage écrit (dyslexie, dysorthographie), s' ils sont mieux reconnus aujourd'hui, ne sont pas toujours suffisamment compris et aidés. L'auteur, pédiatre, a donc écrit ce livre pour aider à comprendre ces enfants qui, s'ils ont des troubles, sont avant tout... des enfants. Or, c'est avant tout en les comprenant qu'on les aide. Pédiatre dans un service spécialisé, Marianne Chatriot a appris à connaître ces enfants dans leur vie de tous les jours. Elle a vu des enfants qui ne croient plus en eux ni dans les adultes qui les entourent. Elle a vu leurs difficultés à accepter leurs troubles, à grandir, à investir l'école. Elle a vu aussi des parents qui doutent, culpabilisent ; des professionnels qui perdent confiance ; des enseignants débordés. Mais elle a vu aussi comment ces enfants peuvent, avec l'aide des adultes, reprendre confiance et se construire en surmontant leurs …

Santé : la carte M'Ra dotée d'un "pass contraception"

Par une délibération adoptée en Assemblée plénière le 26 mai 2011, les conseillers de la Région Rhône-Alpes ont décidé que les 300 000 jeunes détenteurs de la carte « M’ra ! » pourront désormais bénéficier d'un "Pass Contraception-prévention", anonyme et gratuit.  Afin de garantir l'anonymat de la consultation médicale, les jeunes n'auront pas besoin de présenter la carte vitale. Ils pourront en outre  "éviter" le médecin de famille : un sondage réalisé récemment a en effet mis en évidence une certaine défiance des mineurs envers des professionnels qui, bien qu'étant soumis au devoir de réserve, sont considérés comme très proches des parents. Concrètement, la carte M'Ra sera "pré-chargée" dès la prochaine rentrée scolaire afin de permettre aux adolescents -filles ou garçons-  de payer une consultation, une prise de sang et une analyse médicale relatives à la délivrance d’un moyen de contraception.

Une concertation avec les acteurs de la p…

La grippe aviaire et porcine expliquée aux enfants

Que dire à ses enfants à propos de l'épidémie de grippe porcine ? Quelle est la différence entre une épidémie et une pandémie ? Comment leur apprendre les règles d’hygiène essentielles ?
A toutes ces questions, et bien d'autres, le site Grippe-aviaire.gouv, mis en place par le ministère de la Santé rpond de manière claire et précise. Grâce à "des animations qui expliquent tout", le site internet est conçu pour se visiter avec un adulte afin d'éviter aux tous petits la transmission du virus... de l'angoisse... ALYonZenfants.fr est repris par Netvibes Lyon-





Vous avez désormais la possibilité de soutenir les sites de LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :



(Si vous recevez cet article par Email, cliquez ici )

Pollution de l'air : "nos enfants nous accuseront !"

Selon une étude publiée par Le Parisien du 26 mars 2009, "l'air des crêches n'est toujours pas assaini. On y trouve des substances cancérigènes à des taux potentiellement dangereux pour les enfants". Et pourtant le problème n'est pas récent : nous republions ici un article diffusé il y a plus d'un an sur LYonenFrance.com :
"Atmo Rhône-Alpes" est un organisme qui regroupe des associations agréées de surveillance de la qualité de l'air en Rhône-Alpes. Il vient de livrer un rapport inquiétant sur l’air respiré dans les salles de classe, en particulier dans les crêches et les écoles maternelles.
"Nos enfants passent un quart de leur temps à l’école", rappelle le GIE Atmo Rhône-Alpes sur son site internet. L´étude qu´il publie porte sur l’air intérieur de cinquante établissements accueillants de jeunes enfants en 2006 et 2007. Menée conjointement par la direction régionale et les directions départementales des affaires sociales de Rhône Alpes …

A Lyon, le "baby boom" des maternités !

A Lyon, les difficultés financières de la sécurité sociale n'empêchent pas la réalisation de nombreux investissements hospitaliers. Entre les réorganisations des hôpitaux, les regroupements de cliniques, les rénovations de services et les constructions neuves, ALYonZenfants.fr vous propose de faire le point sur les nouvelles maternités: L'Hôpital public Femme, Mère, Enfant des Hospices Civils de Lyon. Plus gros propriétaire foncier de l'agglomération, les HCL ont décidé de se défaire de plusieurs hôpitaux. Debrousse, certains secteurs de l'Hôtel Dieu et de l'Hôpital Edouard Herriot ont ainsi été regroupés au sein du pôle public Femme, Mère Enfant (HFME) qui a ouvert ses portes en 2008. Le bâtiment de 6 étages est immense et regroupe les personnels de pédiatrie des différents hôpitaux publics mais aussi l'activité de "gynéco-obstétrique" et de néonatalogie de l'hôpital Edouard-Herriot.
Des services de réanimation et d' urgences "graves"

Derniers jours pour l'exposition "Arts du Soin"

L'exposition itinérante « Arts du Soin » de la MACSF est visible jusqu'au 18 mars 2009 dans le Hall de l’hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils de Lyon

Photo : Ambroise Tezenas Cette exposition gratuite, ouverte à tous depuis la 3 mars, permet de découvrir les relations qui se créent entre les soignants et leurs patients lors des ateliers culturels organisés à l'hôpital. Durant plusieurs semaines, quatre photographes et un "designer sonore", missionnés par la MACSF, se sont rendus dans plus d’une dizaine d’hôpitaux et lieux de soins en France afin d’immortaliser les différentes actions culturelles ( ateliers de musique, de peinture, de spectacles de clowns ou de magie ...) mises en œuvre. Tous les habitants de Lyon et de sa région sont invités à venir découvrir l’exposition dans le Hall de l’hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils de Lyon !
ALYonZenfants.fr est repris par Netvibes Lyon-


Vous avez désormais la possibilité de soutenir les sites de LYonenFra…

La France ne dépiste plus la surdité des nouveaux nés

Les 4 èmes rencontres scientifiques de Bron, consacrées à la surdité et aux problèmes d'audition, ont donné l'occasion de mettre en évidence les carences en matière de dépistage de la surdité chez les nouveaux nés. Alors que le dépistage est généralisé dans beaucoup de pays que l'on présente souvent comme moins protecteurs en matière de santé (Angleterre, Etats Unis...) , la France continue à trainer des pieds. Une attitude incompréhensible aux yeux des spécialistes, car les examens sont "rapides, fiables et peu onéreux". Le test sur les nouveaux nés est particulièrement simple et se déroule durant son sommeil. On lui place trois électrodes sur la peau et un casque est posé sur ses oreilles. Un son très faible est alors envoyé dans le casque et les données sont transmises à un ordinateur. (Pour les enfants un peu plus grands -jusqu'à 24 mois - le test peut être effectué avec des jouets sonores). Le dépistage dans les maternités Pour Annie Moulin, du laboratoire &…

Actuellement sur LYFtvNews :